Traiter l’insomnie avec le massage thérapeutique.

Mis à jour : févr. 5


Selon la médecine orientale, l’insomnie peut être traité avec le massage thérapeutique, dans ce cas, et c’est la clés du traitement, le thérapeute devrait travailler pour régulariser l’énergie, synchroniser le massage avec le rythme respiratoire et apaiser la fréquence respiratoire du client.


Quelques causes qui provoquent l’insomnie :


Avant de nous pencher directement sur le traitement proprement dit, il est nécessaire aborder les causes et les conséquences de ce trouble pour bien comprendre l’importante de cet ébranlement auquel on veut faire face.

Habituellement, les causes plus communes sont l’anxiété, l’existence d’un trouble de la santé, le stress, la consommation de certaines substances comme la caféine, la nicotine, l’alcool ou quelques médicaments. Mais, ils ne sont pas uniques, il y a aussi des autres éléments comme les bruits, la lumière, des températures extrêmes et des lits inconfortables. Et la liste pourrait être encore plus longue, mais on va arrêter ici pour jeter un coup d’œil au point de vue de la médecine orientale sur le sujet qui nos occupe. Selon cette dernière, la cause est dû à un déséquilibre énergétique qui peut être provoqué par une vide ou par un excès d’énergie, et c’est sur ce point qu’on va développer le traitement. Mais avant, on va aborder l’incidence de l’insomnie.


L’impact de l’insomnie dans la vie du quotidien :


Il est facile parfois de déceler la personne qui n’a pas bien dormi, voici quelques pistes: somnolence pendant la journée, la fatigue, l’irritabilité et la manque de concentration. Cette situation peut avoir un impact sur la vie professionnelle. Même les relations interpersonnelles se détériorent à partir d’un mauvais état d’humour. Il y a aussi des conséquences négatives sur l’état de la santé mentale et physique de la personne.


Régulariser l’énergie :


Pour débuter, on fera la recherche des petits nœuds présents au niveau des fibres musculaires, qui ont la taille d’un grains de sarrasin. Avec la particularité, qu’ils sont très douloureux quand on fait pression sur eux. Pour faciliter leurs localisation, nous avons préparé une photo avec tous les points à traiter, en total 5 points, sur lesquels on va faire une légère pression circulaire durant 10-12 secondes. Une fois les nœuds défaites, la circulation de l’énergie va se rétablir et avec elle, les toxines seront évacuées.


Synchroniser le massage avec le rythme respiratoire.


Durant le même début du traitement, le thérapeute devrait synchroniser ses manœuvres au même rythme de la respiration du patient. Pour réussir, la première chose à faire c’est observer la cadence de la respiration de la personne traitée et par suite, le thérapeute va à concorder ses manœuvres à la cadence des mouvements thoraciques du client. Cette technique est pierre angulaire de la réussite des interventions et elle ouvre aussi la porte à la troisième étape du traitement.


Apaiser la fréquence respiratoire.


Une fois la synchronisation faite, le massothérapeute commence à diminuer, légèrement, la vitesse de ses mouvements par dessous de la respiration du patient. Ça c’est difficile, mais c’est bel et bien la cerise sur le gâteau pour maîtriser la technique. Selon notre expérience en cabinet, 6 sur 10 personnes qui reçoivent le traitement vont s’endormir durant la séance.


En résumé, l’insomnie c’est un trouble qui demande d’être traité du même début des manifestations. Et si le massothérapeute doit le traiter, il devrait commencer par défaire les points de tension et par la suite travailler sur les éléments qui ont un impact sur la respiration du patient.